• Disponible maintenant par téléphone au 06 77 48 55 22
17888779_10210216465302950_206932574_n

Suivre un régime anti cholestérol

Un taux élevé de cholestérol dans le sang ou hypercholestérolémie expose le sujet concerné à des risques de maladies cardiovasculaires. On parle plus ici d’une forte concentration de LDL cholestérol ou mauvais cholestérol plutôt que du HDL cholestérol ou bon cholestérol. A  noter que le bon cholestérol, à la différence du mauvais cholestérol, empêche le dépôt de cholestérol dans le sang.  Mais quel régime faut-il adopter en cas d’hypercholestérolémie.

Activités physique et réduction des lipides

17916784_10210216465502955_1375358172_oUn régime anticholestérol efficace débute par la pratique d’activités physiques régulières. En effet, un taux élevé de cholestérol présent dans le sang peu facilement entraîner le surpoids sans parler de l’exposition à de nombreuses autres maladies. La pratique de sport doit se faire de façon progressive afin d’éviter la déchirure musculaire ou encore le risque d’arrêt cardiaque en cas d’effort trop important.

Parallèlement aux activités physiques, une réduction des lipides alimentaires s’impose également. Ces lipides sont contenus entre autres dans des aliments riches en graisses, les fritures ou encore dans les cuissons grasses. Ces sont ces aliments qui sont sources de mauvais cholestérol d’où l’utilité de réduire leur consommation. Pour éviter les carences, il faut remplacer les lipides complexes et les fibres. Les lipides complexes sont contenus notamment dans les céréales et les féculents tandis que les fibres se retrouvent dans les fruits et légumes.

Alimentation équilibrée

La révision de l’alimentation ne s’arrête pas à la réduction des lipides alimentaires. Il est impératif d’adopter une alimentation équilibrée dans le processus d’élimination du mauvais cholestérol présent dans le sang. Cette stratégie permet de rétablir le bon fonctionnement de l’organisme et d’éliminer par la même le mauvais cholestérol.

Il faut savoir que pour équilibrer l’alimentation, il faut demander conseils auprès d’un professionnel de la diététique. Ce dernier dressera alors un menu spécial que le patient pourra par la suite adapter au fil du temps pour diversifier. Si au départ, le changement de l’habitude alimentaire peut s’avérer difficile, il finit par devenir une habitude.

Fruits et légumes à privilégier

Dans le processus de lutte anti cholestérol, la consommation de fruits et légumes tiennent une place prépondérante. En effet, ces aliments, même consommés à grande quantité, n’affectent en aucune façon l’état de santé. Au contraire, ils stabilisent le fonctionnement de l’organisme et préviennent le risque de surpoids. Bien entendu, ils doivent être complétés par d’autres aliments comme la viandes, les céréales ou encore les féculents afin que l’organisme obtienne tous les nutriments dont il besoin.

Quand recourir aux médicaments anti cholestérol ?

Le processus de lutte contre le mauvais cholestérol présent dans le sang doit toujours commencer par un régime alimentaire. Ce dernier promet d’être efficace si le taux d’hypercholestérolémie n’est pas encore élevé. Ainsi, le patient n’aura pas à subir des traitements médicamenteux car un régime bien ciblé en viendra facilement à bout. Afin que le régime se déroule comme il se doit, il reste toujours conseillé de se faire suivre par un diététicien.

Par ailleurs, si après plusieurs mois de régime, aucun résultat ne se fait constaté, les médecins prescrivent généralement des médicaments anti-cholestérol notamment niacine, tatines ou encore fibrates.

 

Write a comment